Interview Olivier Arthaud chez BFM Business

Olivier Arthaud s'exprime sur le rôle du commissaire aux comptes dans les PE

Aujourd’hui en France, l’on recense 12 879 commissaires aux comptes exerçant seuls ou au sein de l’un des 6 248 cabinets au service des entreprises et entités. Ils interviennent pour vérifier que les données financières d’une entreprise sont conformes avec les normes en vigueur. Olivier Arthaud, président de la compagnie régionale des commissaires aux comptes de Lyon (CRCC LYON - 2014 à 2018), en dit davantage sur la profession et le rôle des commissaires aux comptes.

 

En France, le métier de commissaire aux comptes est une mission d’intérêt général au service de l’économie et de la sécurité financière. Il existe depuis 150 ans. La mission de ces professionnels est encadrée par 3 volets : la certification des comptes des entreprises auditées, la procédure d’alerte et la révélation de fait délictueux. Cette mission au service de l’intérêt général intervient pour toutes les parties prenantes. Contrairement à d’autres pays, ce marché est assez déconcentré en France. L’exercice de ce métier requiert un certain nombre de qualités. En effet, l’on doit avoir le sens de l’intérêt général, être très indépendant, mais aussi avoir beaucoup d’éthique ainsi qu’un niveau de compétence élevé.

 

Cette profession de justice est soumise à des règles qui ont été instaurées par les législateurs. La loi Pacte portée par Bruno Le Maire relève le seuil du chiffre d’affaires d’une entreprise à 8 millions d’euros pour être auditée. Dans ce cadre, 60 à 70 % des mandats des commissaires aux comptes vont disparaître. Une partie des mandats sera supprimée pour alléger le coût des entreprises. Par ailleurs, le marché risque de se concentrer et des solutions doivent être proposées pour limiter cela. L’enjeu de cette profession aujourd’hui est de se réinventer, mais aussi de trouver de nouveaux débouchés sans pour autant s’écarter de son ADN. Le rôle principal de la CRCC LYON est de défendre ses confrères commissaires aux comptes.